BFM Business

Technicolor dépose le bilan à Angers

BFM Business
La décision a été annoncée ce vendredi matin lors d’une réunion du comité d’entreprise. La direction affirme que Thomson Angers est en cessation de paiement et ne pourra pas régler les salaires du mois de mai. Les salariés estiment que le groupe Technicolor a les moyens de soutenir leur usine.

L’annonce, a été publiée dans la presse le 16 mai dernier. Elle indique que l’usine d’Angers "Recherche un ou plusieurs industriels intéressés par la reprise totale ou partielle des activités du site". Une reprise qui s’effectuerait d’ici fin juillet. Les salariés ont appris la mise en vente de leur usine via cette annonce. Une méthode qu’ils ont du mal à accepter. Selon la direction, quatre repreneurs se trouvaient déjà dans les rangs pour une reprise partielle. Elle considère cette annonce comme un moyen d’élargir la recherche. 350 postes sont en jeu. Les syndicats en appellent au gouvernement pour empêcher la fermeture de l’usine. Avant d’être élu ministre du Redressement Productif, Arnaud Montebourg avait affirmé que le dossier Technicolor serait l’une de ses priorités.