BFM Business

Surtaxation des CDD: Hollande entretient le flou

François Hollande lors de l'émission "Dialogues citoyens".

François Hollande lors de l'émission "Dialogues citoyens". - Stéphane de Sakutin - AFP

"Le président de la République, lors de son émission "Dialogues citoyens", est revenu sur la polémique de la surtaxation des CDD… sans pour autant donner plus de réponses."

Il y aura-t-il vraiment une taxe supplémentaire sur les CDD ? Difficile de savoir où veut en venir le gouvernement. François Hollande a entretenu le flou, en affirmant qu'il n'y aurait rien de plus que ce qui existe déjà. "Ce que veut François Hollande, c'est que le patronat ne puisse pas revenir en arrière", c'est ce que nous affirme l'un des conseillers de l'Élysée.

Depuis 2013, en effet, les CDD courts sont déjà davantage taxés. Simplement, aujourd'hui, c'est une mesure optionnelle, qui relève de la négociation entre partenaires sociaux. Pour être sûr que cette mesure ne soit pas abandonnée, le gouvernement va la rendre obligatoire via un amendement, dans le cadre de la loi El Khomry.

"Les CDD doivent coûter plus cher que les CDI"

"Il va donc entériner le fait que les CDD coûteront plus cher que les CDI", nous explique un ténor socialiste proche du gouvernement. Une fois fixé ce principe, tout le reste (le taux, la durée des contrats et les secteurs concernés) relèveront toujours des partenaires sociaux.

Ils peuvent soit ne rien changer par rapport à ce qui se fait aujourd'hui, soit renforcer la taxation des CDD, comme le souhaite Manuel Valls.

Caroline Morisseau