BFM Business

Réinsertion des détenus : un travail de fond

BFM Business

On a tendance à l’oublier, mais la prison a pour but de réinsérer les détenus après leur sortie. Un travail de fond.

Marie, qui travaille pour le Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation (SPIP), explique que sa mission première est de « prévenir la récidive, faire en sorte que la personne ne recommette pas d'infraction à sa sortie ». Ainsi, « le gros du boulot est de préparer le détenu à sa sortie », une préparation qui se fait « en fonction de la personne ».

Pour trouver un emploi au détenu libéré, elle travaille avec un « réseau partenarial, ANPE et mission locale, et parfois directement avec des employeurs ». Contrairement aux idées reçues, « beaucoup d'employeurs, une fois qu'ils savent dans quel cadre la personne va sortir et pourquoi cela va lui être bénéfique, qui font l'effort et prennent le risque d'embaucher une personne incarcérée ».

La réussite de ces dispositifs dépend essentiellement de « l'investissement dans la préparation de la sortie » que vont mettre les personnes incarcérées.

La rédaction-Bourdin & Co