BFM Business

Record: 6,5 millions d'embauches enregistrées au 1er trimestre 2018

Au total, CDI et CDD additionnés, le nombre d'embauches de plus d'un mois, hors intérim, s'établit "au niveau historique" de 2,07 millions sur le trimestre.

Au total, CDI et CDD additionnés, le nombre d'embauches de plus d'un mois, hors intérim, s'établit "au niveau historique" de 2,07 millions sur le trimestre. - Ludovic Marin / AFP

Les embauches en CDI ont été particulièrement dynamiques au premier trimestre 2018. Le nombre d'embauches de plus d'un mois s'établit à un "niveau historique", néanmoins les contrats très courts restent la norme.

Les embauches en CDI, en constante hausse depuis début 2015, ont poursuivi sur leur lancée au 1er trimestre 2018, selon des chiffres provisoires publiés vendredi par l'Acoss. 

De janvier à mars, l'organisme collecteur des cotisations de Sécurité sociale a enregistré 997.100 déclarations d'embauches en CDI, un chiffre en hausse de 0,8% par rapport au trimestre précédent et de 14,3% par rapport à la même période en 2017.

Les embauches en CDI ont été particulièrement dynamiques ces trois dernières années. Depuis fin 2014, elles ont bondi de 36%, tandis que les CDD augmentaient de 10%. Les CDI représentent désormais 48,1% des embauches de plus d'un mois, hors intérim, un niveau inédit depuis la crise de 2008. Cette part était descendue à 42,9% fin 2014.

Toutes durées confondues, l'Acoss a enregistré, début 2018, un record de 6,50 millions d'embauches (+3,0%).

Envolée des CDI dans l'industrie

Certains secteurs connaissent une envolée des CDI depuis un an : l'industrie des plastiques (+29,4% sur un an), la métallurgie (+22,8%), la fabrication de produits informatiques (+27,9%), d'équipements électriques (+26,5%) ou de machines industrielles et agricoles (+28,3%).

Les services ne sont pas en reste, avec des hausses de 25,1% dans les activités juridiques, de conseil et d'ingénierie, de 49,8% dans les arts, spectacles et activités récréatives. Dans ce dernier secteur, toutefois, les embauches en CDI restent extrêmement minoritaires. Ces contrats ne représentent que 3% des embauches, qui se font essentiellement en contrats de moins d'un mois (92%).

Le nombre d'embauches de plus d'un mois à un "niveau historique"

Parallèlement à la hausse des embauches en CDI, celles en CDD de plus d'un mois ont légèrement baissé (-0,5%) au 1er trimestre. Elles restent bien orientées sur un an (+0,4%).

Au total, CDI et CDD additionnés, le nombre d'embauches de plus d'un mois, hors intérim, s'établit "au niveau historique" de 2,07 millions sur le trimestre (+0,1% par rapport au trimestre précédent, +6,7% par rapport au 1er trimestre 2017).

Sur un an, tous les secteurs d'activité profitent de la hausse: +11,5% dans l'industrie, +6,9% dans la construction et +6,1% dans les services. Si toutes les régions sont concernées par l'embellie, la Corse, les Pays-de-la-Loire, Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Paca) et la Nouvelle-Aquitaine "enregistrent les plus fortes hausses".

Quant aux CDD de moins d'un mois, qui représentent près de sept embauches sur 10, ils progressent de 1,4% sur un an. S'ils ne représentent que 12% des embauches du BTP et 24% de l'industrie, ces contrats représentent 72% des embauches du tertiaire.

J.-C.C. avec AFP