BFM Business

Que faire si un salarié que vous adorez vous donne sa démission?

Quand on reçoit une lettre de démission de son meilleur élément, rien ne sert de s'énerver.

Quand on reçoit une lettre de démission de son meilleur élément, rien ne sert de s'énerver. - BFM Business

Vous voilà devant le moment tant redouté: votre collaborateur le plus efficace a trouvé un job ailleurs. Vous êtes tenté de lui offrir une augmentation pour le retenir. Inutile. Mieux vaut utiliser d'autres stratagèmes pour l'inciter à rester.

Lundi matin, votre chef des ventes vous demande s'il peut vous voir deux minutes en privé. C'est assez urgent, insiste-t-il. Le couperet tombe, il démissionne. C'est votre collaborateur le plus efficace, son départ ne vous fait pas du tout plaisir. C'est une richesse qui vous quitte. Comment faire face à cette situation et tenter de retenir cet élément?

Ne cédez pas à la tentation de l'augmentation

La réaction la plus courante face à une démission, c'est de proposer de l'argent. Mais lui demander "Combien tu veux pour rester?", "combien on t'offre à l'extérieur?", c'est un très mauvais réflexe selon le cabinet Robert Half. Si le démissionnaire accepte votre offre, c'est juste un peu de temps de gagné. Car une dynamique de départ ne s'arrête pas avec de l'argent, surtout lorsque l'on est parvenu au point de déposer sa lettre de démission. Cela veut dire que votre collaborateur avait déjà profondément réfléchi à son geste, et que dans sa tête il avait déjà fait son deuil de son évolution dans l'entreprise.

Demandez-lui pourquoi il part

Même si il n'en a jamais rien laissé paraître, ce collaborateur devait peut être faire face à des soucis au sein de son équipe. Expliquez-lui que des solutions peuvent être mises en place. Demandez-lui comment il ferait s'il était aux commandes. N'hésitez pas à aller dans le vif du sujet: c'est moi que tu ne supportes plus, ton voisin de bureau ou ton poste? Autre explication: votre collaborateur s'ennuie, ne trouve plus de quoi alimenter son goût du challenge ou encore ne voit plus de perspectives d'évolution. Pour les experts en management, c'est le moment de mettre cartes sur table. Dites-lui que justement vous aviez des projets pour lui et déroulez vos propositions de long terme.

Quand faut-il ne pas insister pour le retenir

Il est loin le temps où l'on jurait fidélité à son employeur pour toute la durée de sa carrière. Changer régulièrement de boîte fait désormais partie d'un parcours classique. Aussi, si votre perle rare a décidé de quitter le nid… laissez-le partir. Surtout s'il a trouvé un job dans l'entreprise de ses rêves. Ou bien si il le projet de monter sa propre boîte.

Enfin, il y a aussi les collaborateurs qui tentent de faire pression avec leur démission… surtout si elle intervient peu avant une échéance importante. Il y a de fortes chances qu'il cherche à faire monter les enchères. Une attitude qui montre clairement qu'il manque de fiabilité et qu'il ne fait pas grand cas de la réussite des projets en cours. Laissez-le donc partir sans regret.

L.C. avec C.C.