BFM Business

Pour vous faire venir en Auvergne, la région est (presque) prête à tout

Avec cette cette campagne, la région veut principalement attirer les salariés et les natives-entrepreneurs de la génération Y.

Avec cette cette campagne, la région veut principalement attirer les salariés et les natives-entrepreneurs de la génération Y. - Capture "Vis ta life en Auvargne"

La région lance une nouvelle campagne de communication destinée à repeupler la région. Elle propose des emplois et des entreprises à reprendre. Et pour séduire les plus réticents, elle offre une garantie "satisfait ou remboursé".

"Marre de vivre entouré de béton? Besoin d'aller respirer ailleurs sans pour autant sacrifier vos rêves de carrière ou d'entrepreneurs... alors n'hésitez plus, l'Auvergne est faite pour vous"! Ce slogan, tiré de la campagne "Vis ta life en Auvergne" est le fait de l'agence des territoires d'Auvergne, qui espère attirer sur ses terres un certain nombre de citadins en mal de nature.

Et pour mettre toutes les chances de leur côté, les responsables ne se contentent pas de mots. Outre les habituelles primes comme les accompagnements sur mesure et les premiers mois de loyers offerts, mises en place depuis déjà 10 ans, la région propose désormais l'accompagnement d'experts pour la création d'entreprise.

Il y a aussi près de 400 affaires (commerce, maison d'hôtes, cabinet médical..) recensées sur le site qui cherchent un nouveau patron. Et pour ceux qui craignent de se retrouver isolés dans la campagne, la population se mobilise aussi. Des volontaires ont organisé le réseau de "Coachs de Vie en Auvergne" pour accueillir personnellement les candidats à une nouvelle vie.

Priorité aux jeunes entrepreneurs

Plus fort encore, l'Auvergne frappe un grand coup en proposant une garantie "satisfait ou remboursé". Pour lever les derniers freins et le stress lié à un nouveau départ, la Région propose en effet aux candidats non satisfaits de financer leur retour. Les frais de déménagement dans leur ville d'origine seront financés à hauteur de 1.000 euros.

La mesure, qui vise principalement les salariés et les "natives-entrepreneurs de la génération Y" permettra peut-être de booster et de rajeunir l'âge les 35.000 nouveaux arrivants annuels. "Nous souhaitons démontrer qu’il n’est pas nécessaire de choisir entre carrière et qualité de vie. "Vis Ta Life en Auvergne" démontre aussi la volonté des acteurs publics territoriaux et acteurs de la société civile d’accompagner le projet de vie des nouveaux arrivants et de renforcer ainsi l’attractivité du pays des volcans", explique Pascal Guittard, directeur de l’Agence des Territoires (ARDTA) et pilote du projet.

En attendant, grâce à sa politique d'attractivité, la région regagne des habitants, après 20 années de baisse continue.

David Dauba édité par C.C.