BFM Business

Mailly pointe le "malaise profond" des fonctionnaires

-

- - -

Invité ce lundi de BFMTV et RMC, le leader de Force Ouvrière s'est expliqué sur les raisons pour lesquelles il manifestera mardi.

Fragilisé à la tête de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly a récemment été contraint de hausser le ton contre la réforme du code du travail. Et d’annoncer une future journée de mobilisation intersyndicale, dont la date n’a pas encore été dévoilée.

Pour autant, pas question de s’aligner sur la position de la CGT. "Je n’ai pas mandat pour demander le retrait global des ordonnances", a-t-il indiqué sur BFMTV et RMC ce lundi. "Je suis prêt à défiler avec tout le monde, à condition d’être d’accord".

En attendant, le dirigeant manifestera mardi avec les fonctionnaires qui protestent, non pas contre la loi travail, mais contre plusieurs mesures gouvernementales telles que le gel du point d’indice, le rétablissement du jour de carence, la hausse de la CSG ou encore la suppression annoncée de 120.000 postes sur le quinquennat.

L’occasion pour lui de dénoncer "un malaise profond" de ceux qui s’interrogent sur "le sens de leur travail". Et de "réclamer un débat à Emmanuel Macron sur le rôle et les missions du service public".

Y.D.