BFM Business

Les Français puisent un peu plus dans leur épargne

Les Français puisent dans leur épargne, mais ne devraient pas consommer plus pour autant.

Les Français puisent dans leur épargne, mais ne devraient pas consommer plus pour autant. - -

Les chiffres de la consommation des ménages, publiés ce mardi 24 décembre par l'Insee, font apparaître une légère baisse du taux d'épargne des Français. Une tendance qui devrait perdurer.

Avis de gros temps sur l'épargne des ménages français. Les chiffres de l'Insee, publiés ce mardi 24 décembre, sont venus conforter une tendance qui se dessine peu à peu: les Français puisent de plus en plus dans leur bas de laine pour consommer.

Selon l'institut de la statistique, le taux d'épargne est ainsi passé de 15,9% à 15,7% au troisième trimestre 2013. Une baisse qui devrait se poursuivre au moins jusqu'à la fin de l'année, et qui pourrait atteindre 15,3% au dernier trimestre.

La veille, le ton avait déjà été donné par la Caisse des dépôts (CDC), avec l'annonce d'un troisième mois consécutif de décollecte pour le Livret A et le Livret de développement durable (LDD).

Pas de reprise durable de la consommation

Des facteurs qui expliquent en partie le rebond des dépenses effectuées par les ménages, observé au troisième trimestre. Mais qui ne préjuge en rien d'un nouveau départ de la consommation, que le gouvernement appelle de ses voeux.

Car la hausse de la TVA (et donc des prix, ce qui devrait un peu dégrader le pouvoir d'achat), le 1er janvier prochain, a été anticipée. De grosses dépenses (voiture, appartement, etc.) ne seront donc pas renouvelées au delà de cette date.

En outre, l'inversion de la courbe du chômage et le regain de croissance se font quelque peu désirer. La reprise de la consommation devrait prendre le même chemin. L'Insee table d'ailleurs sur un ralentissement lors des deux premiers trimestres de 2014, à 0,1% environ.

Y. D.