BFM Business

Les emplois saisonniers victimes de la météo

-

- - -

La France compte entre 1,2 et 2 millions de saisonniers. Parmi eux de plus en plus de chômeurs et de retraités. Dans le Tarn-et-Garonne, cette année, les récoltes de pommes n’ont pas été bonnes. Moins de saisonniers ont donc été embauchés, ce qui pourrait jouer sur la courbe du chômage.

Cette année la pomme se fait plus rare dans cette exploitation du Tarn-et-Garonne. La baisse de la récolte est de 20 à 30 % dans le département. Elle est liée aux mauvaises conditions climatiques. Cette diminution a des conséquences sur les emplois saisonniers. La majorité des saisonniers travaillent dans des domaines agricoles. En cas de baisse de la récolte toute la chaine est touchée : il y a moins de conditionnement, moins d’emballage, moins de transport.

C’est un coup dur pour le département du Tarn-et-Garonne, car près de la moitié des offres de Pôle emploi concernent l’agriculture. Un millier de saisonniers embauchés en moins, cela pourrait avoir un impact sur la courbe du chômage, qui pourrait croître de 2 ou 3% dans cette région pour le mois de juillet.