BFM Business

Le régime d’auto-entrepreneur fait débat

BFM Business

Le régime d’auto-entrepreneur crée la polémique. Ce mardi, devant l’Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat (APCMA), la ministre déléguée à l'Artisanat, Sylvia Pinel, a affirmé que ce dernier engendre "une concurrence déloyale".

Créé en 2009, le statut d’auto-entrepreneur profite d’un régime fiscal avantageux. Il est en effet exonéré de la TVA et des charges sociales. A contrario, les artisans ne bénéficient pas de ces avantages et dénoncent une concurrence déloyale. Ils estiment que les auto-entrepreneurs peuvent proposer des prix beaucoup plus attractifs grâce aux exonérations.

Une concurrence déloyale

-
- © -

D’après la ministre déléguée à l'Artisanat, Sylvia Pinel, le gouvernement mène actuellement une évaluation du dispositif. Elle a également déclaré que "des ajustements seront apportés une fois les conclusions connus, et définis en concertation avec les organisations professionnelles représentatives".