BFM Business

Le parachute doré du PDG de Safran refusé par les actionnaires

BFM Business
L'assemblée générale de Safran, l'équipementier aéronautique et de défense a refusé jeudi d'accorder un parachute doré et une retraite chapeau au PDG, Jean-Paul Herteman.

L'Etat qui détient environ 30% de Safran a voter deux résolutions qui prévoyaient une "indemnité d'un montant équivalent à deux années de rémunération fixe et variable" en cas de "cessation anticipée" du mandat du PDG, ainsi que le bénéfice d'une "retraite supplémentaire" dans le cas où "un système de retraite supplémentaire serait mis en place" pour les dirigeants du groupe.