BFM Business

Le numérique cherche toujours plus de talents

Dans le secteur numérique, le salaire annuel brut est de 48.800 euros contre 34.200 euros tous secteurs confondus.

Dans le secteur numérique, le salaire annuel brut est de 48.800 euros contre 34.200 euros tous secteurs confondus. - Flazingo - CC

"Plus de 50.000 emplois ont été créés dans le secteur depuis 2010. Le Syntec table sur 38.800 à 41.800 embauches cette année, surtout des cadres en début de carrière."

L'emploi cadre se porte bien, et les activités informatiques et de télécommunications y contribuent fortement. Cette année, la hausse des recrutements devrait se poursuivre: entre 38.800 et 41.800 embauches sont prévues, selon une étude menée par le Syntec et l'Apec, contre 37.300 effectuées en 2015. "Notre secteur est aujourd’hui l’un des premiers recruteurs de France et a créé plus de 50.000 emplois depuis 2010", commente Guy Mamou-Mani, président de Syntec Numérique, dans un communiqué. Le numérique devrait ainsi représenter à lui seul une embauche sur cinq prévue en 2016.

Les jeunes cadres sont la cible privilégiée des employeurs. Les jeunes diplômés avec moins d'un an d'expérience vont représenter 33% des embauches, suivis par les cadres ayant de un à 5 ans d'expérience (31%).

Des CDI bien plus nombreux qu'ailleurs

"Nos entreprises souffrent encore d’une pénurie de candidats sur certains postes et sont en recherche permanente de nouveaux profils", regrette Guy Mamou-Mani. Le secteur de l'édition de logiciel est celui qui affiche la plus forte croissance (avec 3,6% attendue contre 3,4% l'année précédente). Le conseil et les services affichent aussi une belle santé, avec 2,5% de croissance attendue, suivis du conseil en technologie (+2%)

La filière numérique a de quoi attirer les talents avec des perspectives d'emploi attrayantes: 93,9% des postes sont des CDI, contre 69,8% pour l'ensemble des secteurs. 69,3% sont des postes de cadres, contre seulement 16,3% dans l'ensemble de l'économie. Et les rémunérations sont attrayantes avec une moyenne de 48.800 euros annuels brut, contre 34.200 euros tous secteurs confondus.

C.C.