BFM Business

Le chômage est reparti à la hausse en décembre

La France compte désormais 3.473.100  chômeurs sans aucune activité.

La France compte désormais 3.473.100 chômeurs sans aucune activité. - Philippe Huguen - AFP

Après trois mois d’embellie, le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté sur le dernier mois de 2016. Sur l’ensemble de l’année, la France compte néanmoins légèrement plus de 100.000 chômeurs de moins.

Alors que les trois derniers mois laissaient entrevoir une inversion durable de la courbe du chômage, les chiffres du mois de décembre font l’effet d’une douche froide. Le nombre de demandeurs d’emploi est en effet reparti à la hausse le mois dernier, avec 26.100 inscrits supplémentaires en catégorie A, a indiqué le ministère du Travail ce mardi.

Cette hausse de 0,8% sur un mois porte à 3.473.100 le nombre officiel de personnes sans aucune activité en France métropolitaine.

Une mauvaise nouvelle, après un trimestre complet de baisse - une première depuis 2008. D’autant qu’aucune grande catégorie de demandeurs d’emploi n’est épargnée par cette nouvelle hausse. 476.100 jeunes de moins de 25 ans sont désormais sans activité, soit une augmentation de 0,7% par rapport au mois de novembre. La France compte également 2.088.000 chômeurs âgés de 25 à 49 ans (+0,6%). Les séniors, comme d’habitude, sont les moins bien lotis, avec une progression de 1,2% en décembre: 909.000 d’entre eux sont actuellement sans aucune activité.

Première baisse sur un an depuis 2007

Le gouvernement pourra néanmoins trouver de réels motifs de satisfaction, puisqu’au sortir de l’année 2016, le nombre des demandeurs d’emplois sans Pole emploi sans aucune activité est en recul de 3%. Soit 107.000 chômeurs de moins qu’en décembre 2015 Il s’agit de la première baisse sur un an depuis… 2007. 

De même pour le chômage de longue durée. Les personnes inscrites à Pôle emploi depuis plus d'un an étaient 2,466 millions au 31 décembre 2015. Un an plus tard, elles sont 55.000 de moins (-2,2%).

Les jeunes ont été les principaux bénéficiaires de cette amélioration puisque, malgré une hausse (+0,7%) au mois de décembre, le nombre de chômeurs de moins de 25 ans a diminué de 8,8% sur l’année, pour atteindre son niveau de 2011. En l’état, François Hollande peut donc toujours se targuer d’avoir fait baisser le chômage des jeunes durant son mandat.

Y.D.