BFM Business

Le chômage a poursuivi sa baisse au premier trimestre

Le chômage a baissé de 1% au premier trimestre.

Le chômage a baissé de 1% au premier trimestre. - Philippe Huguen - AFP

Le nombre de demandeurs d'emploi a baissé de 1% lors des trois premiers mois de l'année, a indiqué le ministère du Travail ce mercredi. En revanche, le chômage de longue durée et le nombre de demandeurs d'emploi exerçant une activité ont fortement augmenté.

La première publication trimestrielle des chiffres du chômage s'avère encourageante. Lors des trois premiers mois de l'année 2018, le nombre de demandeurs d'emploi a en effet baissé de 1% en France métropolitaine, selon les chiffres publiés par le ministère du Travail ce mercredi.

Après une diminution de 0,7% au dernier trimestre 2017, le chômage poursuit donc sa décrue: 33.300 personnes sont ainsi sorties de la catégorie A (sans aucune activité). Au total, celle-ci n'en compte plus "que" 3,4 millions. Bonne nouvelle: cette baisse concerne autant les jeunes (-0,6%) que les seniors (-0,6%). Sur un an, en revanche, si les "moins de 25 ans" ont vu leur situation s'améliorer fortement (-3,9%), ce n'est pas le cas des "50 ans ou plus" (+0,4%).

Forte hausse du chômage de longue durée 

Mais dans le même temps, le recul du chômage s'est accompagné d'une hausse de 1,5% du nombre de demandeurs d'emploi exerçant une activité (catégorie B et C), qui a atteint 2,23 millions. Résultat: le nombre de demandeurs d'emploi, avec ou sans activité (catégories A, B et C), est resté stable (0%) sur le trimestre. 

Sur un an, le chômage a baissé de 1,2%, mais le nombre de demandeurs d'emploi, petite activité comprise, a augmenté de 2,1%.

Autre bémol, le chômage de longue durée a fortement augmenté au premier trimestre. En incluant les demandeurs d'emploi ayant exercé une activité (catégories A, B et C), 2,74 millions de personnes étaient inscrits depuis plus d'un an. Un chiffre en hausse de 1,9% sur le trimestre et de 6,5% sur l'année.

Sur le trimestre, toutes les régions ont profité de la baisse du chômage, à l'exception de l'Ile-de-France (stable), de la Corse (+0,2%) et de La Réunion (+1,3%).

Y.D. et J.-C.C. avec AFP