BFM Business

La retraite à 60 ans plus généreuse que prévue

Le dispositif ramenant la retraite à 60 ans devrait concerner davantage de femmes et de chômeurs (Reuters)

Le dispositif ramenant la retraite à 60 ans devrait concerner davantage de femmes et de chômeurs (Reuters) - -

Le gouvernement tient une promesse de campagne de François Hollande, en ramenant  le départ à la retraite à 60 ans pour certaines personnes. Notre dossier.

François Hollande tient une de ses promesses de campagne. Mercredi 6 juin, le gouvernement a annoncé les contours du décret permettant le retour à la retraite à 60 ans pour des personnes ayant commencé à travailler dès 18 ans. Au final, le texte ne concernera que 110 000 personnes (contrairement aux 150 000 bénéficiaires avancés durant la campagne présidentielle).

Dans le cadre de ce dispositif, le gouvernement a également fait un geste envers les chômeurs et les mères de famille. Les premiers verront deux trimestres de leur période de chômage pris en compte dans leurs annuités. Pour les secondes, elles verront deux trimestres supplémentaires de leurs congés maternité pris en compte dans le calcul de leur retraite. Seules les mères de famille ayant élevé trois enfants ou plus bénécifient de ce bonus.

L’exécutif chiffre le coût de ce dispositif à 1,1 milliard d’euros en 2013, une ardoise qui augmentera progressivement chaque année pour s'élever 3 milliard d’euros en 2017. Il sera financé par une hausse progressive des cotisations vieillesses des salariés et des entreprises, qui atteindra 0,25% pour chaque partie d'ici 2017.

Les articles de la rédaction sur ce dossier :

> La réforme des retraites coûtera 500 millions d'euros supplémentaires en 2013 (25/06/2012)

Le retour partiel à la retraite à 60 ans va peser sur les comptes des régimes complémentaires alors que ceux-ci voient déjà fondre leurs réserves. Cette augmentation n'a pas été prise en compte par le gouvernement.

> Le gouvernement va élargir la cible des bénéficiaires de la retraite à 60 ans (04/06/2012)

La réforme des retraites étant moins onéreuse que prévu, le gouvernement a souhaité permettre à un plus grand nombre de salariés de bénéficier du dispositif. Dès lundi 4 juin, la piste d’une prise en compte de certains congés maternité dans la durée de cotisation, était évoquée.

> Le gouvernement minore le coût réel de sa réforme (05/06/2012)

Le gouvernement a chiffré une réforme moins chère que prévue. Mais le gouvernement passe sous silence le cas des régimes complémentaires obligatoires.

> Les retraites du secteur public seraient une vraie bombe à retardement (31/05/2012)

La Cour des comptes a mis en garde l’exécutif le 30 mai dernier, en pointant des  "menaces à l’horizon 2013 sur la trésorerie" des régimes de retraites publics.

Julien Marion et BFMbusiness.com