BFM Business

La liquidation de l’usine Meryl Fiber met 343 salariés au chômage

BFM Business
Ce mercredi matin, le tribunal de commerce d’Arras a prononcé la liquidation avec cessation d’activité immédiate de l’usine textile Mery Fiber. L’inquiétude est forte pour les 343 salariés, à l’heure où les chiffres du chômage qui seront annoncés cet après-midi ne présagent rien de bon.

Depuis le retrait d’un possible repreneur suisse le 14 mai, il n’y avait plus personne pour sauver l’usine de textile Meryl Fiber. Avec cette fermeture 343 personnes perdent leur travail, la plupart, âgées de plus cinquante ans.

Le reclassement s’annonce compliqué et à présent les employés se battent pour obtenir, en temps et en heure, une indemnisation la plus élevée possible.

L’entreprise avait été placée en liquidation judiciaire en janvier 2012

Le fabricant de fibres synthétiques polyamides, utilisées notamment pour les vêtements de sport, connait 6 propriétaires en 38 ans d’existence. Il est déjà placé en redressement judiciaire en 2007 et c’est finalement deux de ses cadres qui reprennent l’affaire.

En janvier 2012 l’entreprise est placée en liquidation judiciaire, mais en pleine transition politique et en l’absence de repreneur, les salariés estiment qu’il était très difficile de faire entendre leur voix.

-
- © -