BFM Business

La hausse du traitement des fonctionnaires pas remise en cause

Selon le Premier ministre François Fillon, lL'engagement d'une hausse de 0,5% du point d'indice de la rémunération des fonctionnaires au 1er juillet n'est pas remis en cause. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Macdiarmid

Selon le Premier ministre François Fillon, lL'engagement d'une hausse de 0,5% du point d'indice de la rémunération des fonctionnaires au 1er juillet n'est pas remis en cause. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Macdiarmid - -

PARIS (Reuters) - L'engagement d'une hausse de 0,5% du point d'indice de la rémunération des fonctionnaires au 1er juillet n'est pas remis en...

PARIS (Reuters) - L'engagement d'une hausse de 0,5% du point d'indice de la rémunération des fonctionnaires au 1er juillet n'est pas remis en cause, déclare le Premier ministre François Fillon.

Les syndicats de fonctionnaires s'inquiétaient sur la base d'articles de presse d'un gel du point d'indice salarial, ce qui revenait à renoncer à l'augmentation générale prévue de 0,5% au 1er juillet prochain et au 1er juillet 2011.

"L'engagement a bien été pris par le gouvernement d'augmenter le point d'indice de 0,5% au 1er juillet. Cet engagement n'est pas remis en cause", a déclaré François Fillon lors d'une conférence de presse.

Il a toutefois insisté sur le fait que les partenaires sociaux devaient accepter de s'asseoir à la table des négociations pour que cette mesure puisse s'appliquer.

Les syndicats de la fonction publique ont quitté vendredi une réunion préliminaire des négociations salariales dans la fonction publique devant le refus du ministre du Travail Eric Woerth d'évoquer un possible gel des traitements.

Sophie Louet et Gérard Bon, édité par Yves Clarisse