BFM Business

L'exécutif souhaite reconduire Jean Bassères à la tête de Pôle Emploi

Jean Bassères est en route pour un troisième mandat à la tête de Pôle Emploi.

Jean Bassères est en route pour un troisième mandat à la tête de Pôle Emploi. - François Nascimbeni - AFP

Le directeur général de Pôle Emploi, Jean Bassères, sera reconduit, pour un troisième mandat, à la tête de l'opérateur public indique un communiqué de l'Élysée.

"Le Président de la République envisage, sur proposition du Premier ministre, de nommer Jean Bassères en qualité de directeur général de Pôle emploi", indique, ce samedi, l'Élysée dans un communiqué.

Comme le prévoit la Constitution, l'Assemblée nationale et le Sénat seront consultés avant la nomination formelle en Conseil des ministres. Les commissions peuvent s'opposer à une nomination en votant contre à la majorité des 3/5e. En octobre, le conseil d'administration de Pôle Emploi s'était dit favorable au renouvellement du mandat de Jean Bassères, en poste depuis fin 2011.

Nommé sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, en remplacement de Christian Charpy, Jean Bassères, 57 ans, avait déjà été reconduit dans ses fonctions en décembre 2014 par François Hollande.

Jean Bassères a ouvert l'opérateur à l'ère numérique 

Avant d'arriver à Pôle emploi, cet énarque a fait une carrière essentiellement dans les finances publiques: directeur général de la comptabilité publique à partir de 1998, puis chef du service de l'Inspection générale des finances dix ans plus tard. Auparavant, entre 1990 et 1992, il avait travaillé auprès de différents ministres socialistes: Henri Nallet à l'Agriculture puis à la Justice, Michel Sapin à l'Économie et aux Finances.

Alors que le chômage stagne à un niveau élevé, Jean Bassères a notamment réorganisé le suivi des demandeurs d'emploi avec trois niveaux de prise en charge: "renforcé" pour les plus en difficulté, "guidé" pour la catégorie intermédiaire et "suivi" pour les plus autonomes. Il a également ouvert l'opérateur à l'ère numérique.

A.M. avec AFP