BFM Business

L’emploi salarié poursuit sa croissance dans le privé

-

- - -

Le secteur privé a enregistré 92 800 créations nettes de postes au 1er trimestre 2019, selon les derniers chiffres de l’Insee, soit une hausse de 0,4%.

Bonne nouvelle pour l’emploi. Au premier trimestre 2019, les créations nettes d’emploi salarié (privé et public) ont continué d’augmenter : +93 800, soit +0,4 %, après +0,3 % au trimestre précédent où 67 900 emplois avaient été créés. « Sur un an, il s’accroît de 218 600 (soit +0,9 %) : +225 400 dans le privé et -6 800 dans la fonction publique » souligne l’Insee dans ses estimations définitives.

Le secteur privé a donc enregistré 92 800 créations d'emplois au premier trimestre. L’institut a clairement revu à la hausse ses premières prévisions, qui tablaient sur 66 400 créations au premier trimestre.

Ce trimestre constitue ainsi le 16e trimestre consécutif de hausse de l'emploi salarié, en progression depuis le deuxième trimestre de l'année 2015.

Dans les détails, le secteur de l’industrie prouve sa belle dynamique, entamée au cours de l’année 2017 : +7 500 au premier trimestre (soit +0,2 %), après +8 800 (soit +0,3 %) au trimestre précédent. Sur un an, l'emploi industriel augmente de 18 800 (soit +0,6 %).

Même constat dans la construction qui enregistre 16 100 créations (soit +1,2 %, après +0,7 %). C’est ainsi la plus forte hausse sur un trimestre depuis fin 2007. Sur un an, la hausse atteint +36 500 (soit +2,7 %).

Du coté des services marchands, qui restent les plus gros pourvoyeurs, l’emploi salarié augmente de 68 200 postes soit +0,6 %, après +0,4 % le trimestre précédent. Là encore, sur l’année, la hausse est importante : +164 000 emplois.

L'emploi intérimaire rebondit : +7 700 (soit +1%, après -1,5% au trimestre précédent). Sur un an, l'intérim demeure en baisse de 14 100, soit -1,7%.

A noter que, du côté de l’emploi public, on compte une perte de 6 800 postes sur l'année.

La rédaction avec AFP