BFM Business

Hôpital : comment contourner les dépassements d’honoraires

-

- - -

Certains chirurgiens abusent des dépassements d’honoraires à l’hôpital public c’est ce que révèle une enquête publiée par le magazine 60 millions de consommateurs.

Dans certains cas, les tarifs explosent, jusqu’à dix fois plus que le remboursement de la Sécurité sociale. Pourquoi de telles pratiques et comment les enrayer ?

Le dépassement d’honoraire est autorisé par le Code de la Santé publique. Les chirurgiens des hôpitaux publics ont le droit d’exercer en libéral un jour par semaine. Ce jour-là, ils fixent librement leur tarif. Mais certains abusent de cette liberté. Résultat : des prix 10 à 12 fois plus élevés que la part remboursée par la sécurité sociale. C’est ce que dénonce le magazine 60 millions de consommateurs.

Pour leur défense, les chirurgiens pointent deux responsables. D’abord la Sécurité sociale, qui n’a pas révisé suffisamment ses tarifs. Mais aussi le patient, qui oublie parfois qu’il a le choix. Autrement dit, à lui de faire jouer la concurrence.

Un conseil donc, ne pas hésiter à négocier les dépassements d’honoraires avec son médecin. Heureusement, les excès ne sont pas si courants, ils concernent 250 chirurgiens. Mais à terme, les dépassements d’honoraires pourraient être mieux encadrés. Sous peine de ne plus rembourser du tout les opérations qui coûtent trop cher.