BFM Business

Hollande temporise, à la veille d’une journée de mobilisation sociale

"Le chef de l’Etat s’est exprimé sur le projet El Khomri ce mardi en début de soirée depuis Venise, où il participe à un sommet franco-italien au sujet de la crise des migrants."

"Je pense que nous pouvons éviter les ruptures. Parce que, ce qu'il y a de plus grave, c'est lorsque ce qui a fondé le pacte social se délite et qu'aucun autre ne vient le remplacer. Voilà pourquoi je pense qu'il faut laisser le temps de la concertation, le temps de la discussion, et que le temps de la décision viendra" et ce temps-là "sera offert aux jeunes", a déclaré le président de la République française depuis Venise, ce mardi soir.

François Hollande tente de temporiser la situation, alors qu’une journée de mobilisation contre le projet de loi de réforme du Code du travail porté par sa ministre du Travail est prévue pour demain mercredi. L'Unef, premier syndicat étudiant, fait partie des organisations ayant lancé l'appel à mobilisation pour le 9 mars.

Une nouvelle fois, le chef de l'Etat a souligné la volonté du gouvernement de garantir à la fois la sécurité professionnelle pour les salariés et de la souplesse pour les entreprises.

A.R.