BFM Business

Hirsch offre un emploi au « jeune diplômé en soldes »

-

- - -

Un jeune diplômé au chômage s'est mis en vente sur eBay et a distribué son CV sur l'Esplanade de la Défense. Martin Hirsch, Haut-commissaire à la Jeunesse est venu lui offrir un job, devant les caméras.

Alors que le chômage atteint des chiffres records, un jeune diplômé use d'humour et de provocation pour trouver un emploi. Ses candidatures et entretiens n'ayant abouti qu'à une poignée de propositions de stages peu intéressants, Yannick Miel, 23 ans, a décidé de se mettre en vente sur Internet. Et mercredi 25 février, il a monté un stand sur l'Esplanade de la Défense (Hauts de Seine), où, déguisé en homme sandwich il a distribué son CV aux passants. Une initiative originale, qui, relayée par la presse, a connu un rapide succès. Puisque Martin Hirsch, Haut-commissaire pour la Jeunesse et la Solidarité active s'est rendu sur place et a proposé un emploi à Yannick, devant les caméras.

« J'ai été le premier étonné de la visite de Hirsch »

Yannick raconte cette rencontre improbable : « J'ai été le premier étonné de sa visite. [...] Je ne vais pas être hypocrite : j'ai fait beaucoup de bruit autour de ma cause, en disant aux journalistes "j'espère qu'un homme d'Etat important se saisira de ce sujet". Martin Hirsch l'a fait. Il m'a dit qu'au Commissariat de la jeunesse, ils travaillent en ce moment sur une commission pour faire des propositions pour l'insertion des jeunes et des jeunes diplômés dans le monde du travail. Il m'a proposé de travailler comme force de proposition avec lui. Je l'ai revu ce matin au Ministère, où il m'a parlé d'une mission de 4 mois, avec 3 objectifs : nourrir les propositions pour une commission de concertation sur la politique de la jeunesse, suivre et encourager toutes les initiatives étudiantes et associatives, et participer aux initiatives sur Internet pour faciliter la recherche d'emploi. Pour un salaire de 1500 euros nets. » Yannick commencera dès lundi 1er mars.

Hirsch démago ?

« Des jeunes comme lui, il y en a malheureusement beaucoup, expliquait hier Martin Hirsch. Il est assez doué. Ça peut être bénéfique pour lui et pour tous les autres. » Et à ceux qui le soupçonnent d'avoir voulu récupérer le buzz autour de ce jeune diplômé, le Haut commissaire à la Jeunesse répond : « Ce n'est pas de la démagogie. Lui a fait appel aux médias, c'est pour ça que vous [ndlr, les journalistes sur place] êtes là. Et moi je viens répondre. Je ne vous ai pas appelés avant en vous disant de venir. »

La rédaction