BFM Business

François Hollande veut restaurer la confiance par l'emploi

François Hollande, ici en compagnie du ministre du Travail Michel Sapin, a voulu faire passer un message positif sur l'emploi.

François Hollande, ici en compagnie du ministre du Travail Michel Sapin, a voulu faire passer un message positif sur l'emploi. - -

Le chef de l'Etat a réaffirmé, ce mardi 8 octobre, sa volonté d'inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année, afin de redonner "confiance et espoir" au pays.

Même si son arrivée à Roanne (Loire) s'est révélée quelque peu mouvementée, François Hollande a tenu a faire passer un message positif, ce mardi 8 octobre.

Le président de la République y a ainsi réaffirmé sa volonté de donner tort aux prévisions de l'Insee, qui voit plutôt le chômage se stabiliser d'ici à fin 2013.

"Je veux inverser la courbe du chômage à la fin de l'année" a une nouvelle fois déclaré François Hollande, au sortir d'une visite de l'usine Buitex de Roanne, dont les 40 salariés fabriquent des panneaux isolants. "Car si la courbe s'inverse cela signifiera que nous sommes dans un chemin qui permettra de retrouver confiance et espoir", a-t-il ajouté.

40.000 formations prioritaires avant la fin de l'année

La question est, pour le pays: "est-ce qu'on va être capable de nous sortir de la crise ou est-ce qu'on va s'enfoncer toujours dans ce climat de pessimisme et, quelquefois, de colère et de frustration ?", a poursuivi le président.

Selon lui, "ce n'est pas un chiffre sur un mois qui comptera: c'est la succession des baisses du nombre de chômeurs".

En outre, le chef de l'Etat a assuré que 40.000 formations prioritaires pour l'emploi seraient assurées d'ici à la fin de l'année. En juillet, il s'était engagé à porter ces formations prioritaires à 100.000 en 2014.

Y. D.