BFM Eco

Fralib: les salariés reçus prochainement à l'Elysée

Les salariés de l'usine Fralib de Gémenos (Bouches-du-Rhône), porteurs d'un projet de Scop pour poursuivre l'activité de leur société fermée par Unilever, espèrent être "prochainement reçus à l’Élysée", ont indiqué samedi leurs représentants.

Les représentants des salariés en lutte pour conserver la seule usine en France qui produisait les thés Lipton et les infusions Elephant, fermée en juillet 2011, ont remis le dossier de présentation de leur projet de reprise au conseiller social de la présidence de la République, Michel Yahiel, présent samedi à Marseille.

"Le conseiller de M. Hollande nous a dit que le président ne nous laisserait pas tomber", a indiqué à l'AFP Olivier Leberquier, délégué syndical CGT, précisant qu'un rendez-vous, "dont la date n'a pas été fixée", avait été pris pour que les salariés soient reçus à l’Élysée.