BFM Business

Fedex lance un nouvel avertissement sur résultats

BFM Business

Considéré comme l'un des baromètres de l'économie américaine, le numéro deux mondial de la messagerie a revu ses prévisions à la baisse pour 2013 ce 18 septembre. Et ce , en raison des mauvaises conditions économiques qui poussent ses clients à opter pour des solutions d'acheminement moins chères. En bas de fourchette, le bénéfice annuel du groupe de Memphis pourrait ainsi reculer de 6% sur l'année.

Nina Godart