BFM Business

Doux placé en liquidation judiciaire : inquiétude à Pleucadeuc

BFM Business
Le pôle frais du groupe volailler Doux a été placé en liquidation judiciaire. De nouvelles offres de reprises peuvent être proposées jusqu’au 10 août. A Pleucadeuc, l’un des neuf sites du groupe, les ouvriers et commerçants s’inquiètent de l’impact de cette fermeture sur leur ville.

L’ambiance était morose ce jeudi matin sur le site Doux de Pleucadeuc. L’usine a été placée mercredi en liquidation judiciaire. De nouvelles offres de reprises peuvent encore être proposées mais les salariés n’y croient plus. Une dizaine d'ouvriers ont même refusé de reprendre le travail en signe de protestation. 

1700 postes concernés sur la France entière

A 200 mètres du site, dans le bourg du village, les commerçants s’inquiètent aussi de ces potentiels licenciements. Selon Hélène, qui a ouvert un bar en 1977 lors de l’implantation du site de Doux, les commerces locaux vont forcément pâtir du départ des ouvriers.

Les 407 emplois du site de Pleucadec sont menacés. Sur la France entière ce sont 1700 postes qui sont concernés par la liquidation du pole frais de Doux.