BFM Business

Coup d'envoi des enchères pour les brevets de Kodak

Kodak compte retirer 2,6 milliards de dollars de la vente aux enchères de ses brevets.

Kodak compte retirer 2,6 milliards de dollars de la vente aux enchères de ses brevets. - -

En faillite, l’entreprise américaine de photographie espère retirer 2,6 milliards de dollars de la vente de ses brevets. Les enchères commencent ce mercredi 8 août, Apple et Samsung sont notamment sur les rangs.

Les enchères pour acquérir les brevets de Kodak commencent officiellement ce mercredi 8 août. Le spécialiste de la photographie est aujourd’hui placé sous le régime des faillites. Il est donc contraint de se défausser de ses brevets pour pouvoir survivre.

Ces enchères proposent 1100 brevets séparés en deux lots. Le premier est centré sur la capture d’images numériques tandis que le second se focalise sur le stockage et l’analyse de ces images.

Kodak espère ainsi engranger 2,6 milliards de dollars avec ces ventes. Mais d’après le Wall Street Journal, les premières offres se situeraient entre 150 et 200 millions dollars. Toutefois, les enchères ne font que commencer et les prix pourraient s’envoler plus tard. C'est ce qui s'était passé l'an dernier pour les brevets de l'équipementier en télécommunications Nortel.

Apple et Samsung sont sur les rangs

Par ailleurs, ces brevets sont susceptibles d’intéresser les grands noms de la technologie car, une fois acquis, ils limitent les risques de procès au titre de la propriété intellectuelle. C’est notamment le cas d’Apple et Samsung, qui se livrent actuellement une bataille acharnée devant les tribunaux sur ce sujet.

Ces deux groupes sont ainsi sur les rangs pour mettre la main sur les brevets de Kodak. Pour cela, Apple s'est allié à son meilleur ennemi, Microsoft, tandis que Samsung est lui dans le consortium mené par Google. Le gagnant sera connu le 13 août.

Emmanuel Duteil et BFMbusiness.com