BFM Business

Comment attirer les meilleurs stagiaires?

C'est un recrutement comme un autre, il nécessite d'être pris très au sérieux afin d'attirer les meilleurs profils. Car il ne faut pas oublier qu'un stagiaire peut être un futur collaborateur.

On parle souvent de la difficulté pour un étudiant de trouver un stage. Mais les entreprises, de leurs côtés, sont elles aussi confrontées à une situation problématique: comment être sûre que la personne que l'on va accueillir dans ses équipes a le bon profil? Le choix d'un stagiaire est un recrutement comme un autre. Il ne se fait pas à la légère. Il lui faudra s'intégrer dans la société, respecter ses codes et surtout son niveau d'exigence. Et, avec un peu de chance, il poursuivra l'aventure dans l'entreprise en signant un CDD ou, même, un CDI.

Il faut donc identifier la perle rare, et éviter que celle-ci parte à la concurrence. C'est la tâche la plus difficile pour ceux qui travaillent dans un grand groupe, où les CV se ramassent à la pelle. Un exemple? Le service des ressources humaines de Total reçoit près de 500.000 candidatures par an pour 10.000 postes ou stages à pourvoir.

Pour les aider à y voir plus clair dans cette masse, les services du personnel se font aider de logiciels de présélection, qui permettent de ne retenir les candidats selon leur école, en indiquant un âge maximum…

Rédiger une offre de poste aussi attractive qu'une publicité

Du côté des PME, la problématique est toute autre. Elles bénéficient pas de la même notoriété que les grands groupes. Elles doivent se faire connaître auprès des candidats les plus brillants. Selon un dirigeant d'une grande école, tout repose sur la rédaction de l'annonce, qui doit faire l'objet d'une sérieuse réflexion. Elle doit être pensée comme une publicité en mettant en avant toutes les qualités de l'entreprise et les perspectives qu'elle peut offrir à un stagiaire.

Pour cela, il faut cibler les attentes des jeunes candidats. Ce qui n'a rien d'évident, fossé générationnel oblige. Une étude réalisée par BNP Paribas fournit quelques éléments sur la manière dont cette nouvelle génération aborde le monde l'entreprise. Déjà, ils ont le goût de l'entrepreneuriat: 47% veulent créer leur boite. De même sont-ils très ouvert à une expérience à l'international, puisque pour 70% d'entre eux, c’est une clé de carrière.

Donc si vous dirigez une start up ou si votre entreprise a des filiales à l’étranger, mettez-le en avant dans l'annonce de stage. Enfin, une fois que vous aurez réussi à attirer tout un tas de candidatures, faites le tri, pour n'en retenir qu'une dizaine à qui vous allez proposer un entretien. Et au second tour, éliminez-en la moitié.

L.C avec C.C.