BFM Business

Ayrault: "on n'a jamais tout essayé contre le chômage"

Jean-Marc Ayrault a réaffirmé l'engagement du gouvernement d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année.

Jean-Marc Ayrault a réaffirmé l'engagement du gouvernement d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année. - -

Le Premier ministre, en déplacement en Corée du Sud, jeudi 25 juillet, a réaffirmé que l'objectif d'inversion de la courbe du chômage était "tenable et souhaitable".

Le gouvernement persiste et signe. Et la nouvelle hausse du chômage au mois de juin, confirmée la veille par l'Insee, ne semble pas avoir entamé le moral des troupes.

En marge d'un déplacement en Corée du Sud, jeudi 25 juillet, Jean-Marc ayrault a ainsi réaffirmé que l'objectif d'inverser la courbe du nombre des demandeurs d'emploi d'ici à la fin de l'année était "tenable" et "souhaitable".

"On n'a jamais tout essayé contre le chômage. C'est une bataille permanente", a ajouté le Premier ministre français.

"Les derniers chiffres montrent qu'il faut encore pousser l'effort même si je constate que depuis deux mois consécutifs le nombre de jeunes (demandeurs d'emploi) diminue", a-t-il poursuivi, précisant qu'il n'était pas question "d'en tirer quelque gloire", car "nous sommes encore loin du compte".

L'inversion de la courbe du chômage "vers la fin de l'année"

Le chef du gouvernement emboîte ainsi le pas à Michel Sapin, qui s'était exprimé plus tôt dans la journée.

Sur Europe 1, le ministre du Travail a assuré que "le nombre des chômeurs toutes catégories diminuera vers la fin de l'année, car c'est là que l'inversion de la courbe du chômage s'inscrira dans la réalité".

Tout en admettant: "non, le retournement n'est pas là. Il y a un ralentissement. Le ralentissement c'est le moment qui précède le retournement".

Y. D.