BFM Business

Apparu: le travail bénévole des chômeurs, une « excellente idée »

Invité de Bourdin Direct ce lundi matin, le secrétaire d’Etat chargé du Logement et de l’Urbanisme Benoist Apparu trouve que le plan britannique qui prévoit de faire travailler gratuitement les chômeurs de longue durée est « une excellente idée ».

Invité de Bourdin Direct ce lundi matin, le secrétaire d’Etat chargé du Logement et de l’Urbanisme Benoist Apparu trouve que le plan britannique qui prévoit de faire travailler gratuitement les chômeurs de longue durée est « une excellente idée ». - -

Invité de Bourdin Direct ce lundi matin, le secrétaire d’Etat chargé du Logement et de l’Urbanisme Benoist Apparu trouve que le plan britannique qui prévoit de faire travailler gratuitement les chômeurs de longue durée est « une excellente idée ».

Invité de Bourdin Direct ce lundi, le secrétaire d’Etat chargé du Logement et de l’Urbanisme Benoist Apparu a montré de l’intérêt pour le plan britannique qui prévoit de faire travailler gratuitement les chômeurs de longue durée qui ont arrêté de chercher du travail.

« Sur le fond, je trouve que c’est une excellente idée. Moralement celui qui reçoit une allocation de la collectivité redonne quelque chose à la collectivité et reste dans la mécanique du travail me paraît plutôt une bonne chose ».

Mais pour Benoist Apparu, la mesure paraît, pour l'heure, difficile à appliquer en France. Pour lui, « c’est très compliqué à organiser parce que quand vous avez deux ou trois millions de chômeurs et un million de personnes au RMI, trouver une activité de 30 heures pour trois millions de personnes, c’est quelque chose d’excessivement compliqué à organiser ».

En GB, on veut « casser le cycle de la dépendance »

Pour conserver leur allocation, les chômeurs de longue durée britanniques devront maintenant effectuer bénévolement au moins 30 heures de travail gratuit par semaine pendant quatre semaines. Au programme, des travaux manuels ou d'entretien de la voirie au bénéfice de services municipaux et d'associations.

Pour le ministre du Travail, Iain Duncan Smith, « se présenter le matin à 9h et repartir l'après-midi à cinq heures » est pour eux l'occasion de « retrouver le sens du travail ». S'ils ne se présentent pas, la sanction sera immédiate: les allocations ne seront pas versées.

La mesure s'inscrit dans le cadre plus large d'un projet de réforme du système d'allocations chômage.

Pour retrouver l'intégralité du podcast de l'interview de Benoist Apparu chez Jean-Jacques Bourdin, cliquez ici.

SONDAGE