BFM Business

Air France met ses 45.000 salariés au chômage partiel

Air France n'opère plus que 10% de ses vols.

Air France n'opère plus que 10% de ses vols. - Pascal Pavani - AFP

La compagnie a réduit drastiquement ses vols en raison de l’épidémie de covid-19. A partir d’aujourd’hui ses salariés vont travailler un jour sur cinq pour une durée maximale de 6 mois.

La presque totalité des avions d’Air France sont cloués au sol, en raison des mesures de confinement prises dans le monde entier pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. La compagnie n’opère désormais plus que 10% de ses vols.

La direction a assuré qu’il n’y aurait pas de licenciements secs, et elle souhaite "profiter des mesures de l'État pour mettre entre parenthèses l'activité, et être en mesure de rebondir le plus vite possible dès que cela va reprendre". Air France a donc décidé de mettre au chômage partiel 80% des 45.000 salariés à compter de ce lundi 23 mars et pour une durée maximale de 6 mois. Cette mesure concerne tous types de personnels qui subissent une baisse d’activité, qu’ils soient dans l’opérationnel ou les fonctions supports.

La direction d’Air France prévoit qu’ils travaillent à 20% d’un temps plein , soit un jour sur cinq, tout en conservant 70% de la rémunération brute (soit 84% de leur salaire net).

Les mesures ont été présentées vendredi, lors d’un Comité social économique et la plupart des organisations syndicales ont voté pour leur mise en place. Le SPAF, deuxième syndicat des pilotes, a voté contre. 

Les salaire gelés pour les plus hauts cadres

“ Nous aurions souhaité plus. Chez KLM , ils percevront 100% de leur salaire. Mais vu la situation économique, nous n’avons pas le choix”, reconnaît Christophe Mallogi, de Force Ouvrière auprès du Parisien. Il aurait souhaité un meilleur soutien pour les salariés touchant les salaires les plus faibles.

Les hôtesses, steward, et pilotes vont avoir un aménagement de leur rémunérations un peu différent. Leurs professions dépendent du Code des transports et non du Code du Travail, où le le chômage partiel n’existe pas.I l vont donc percevoir le salaire minimum, c’est à dire sans les primes de vol qui peuvent représenter 20 à 25% du salaire.

Tout le monde au sein de la compagnie est appelé à faire des efforts pour permettre à l’entreprise de passer ce cap difficile. Y compris dans les plus hautes sphères. 

Anne Rigail, la directrice générale d’Air France, a fait savoir que les salaires des membres du Comité Exécutif et ceux des cadres supérieurs de niveau hors cadres seront gelés cette année.

Coralie Cathelinais