BFM Business

A 70 ans, elle travaille dans un fast-food

A 70 ans, Alice travaille depuis juillet dans un fast-food. Davantage pour rompre la solitude que pour l'aspect financier.

A 70 ans, Alice travaille depuis juillet dans un fast-food. Davantage pour rompre la solitude que pour l'aspect financier. - -

On l’appelle « Mamie Mc Do ». A 70 ans, Alice travaille depuis juillet dans un fast-food de Pleumelec, près de Rennes (Ille-et-Vilaine). Elle témoigne sur RMC.

On l’appelle « Mamie Mc Do ». A 70 ans, Alice travaille depuis juillet dans un fast-food de Pleumelec, près de Rennes en Ille-et-Vilaine. Elle travaille cinq jours et vingt heures par semaine, dans son costume vert et marron estampillé "Mac Donald’s". Avec un large sourire : « J’accueille les clients et s’ils paient par carte bancaire, je les invite à aller sur les bornes automatiques où ils peuvent eux-mêmes composer leurs menus ». Elle a été vite acceptée par ses collègues. Mais souvent, des clients étonnés lui demandent son âge. « Alors je leur explique ». Depuis la retraite, elle n’a jamais vraiment cessé de travailler, avec notamment quelques animations commerciales dans les supermarchés.

« En fait, je ne gagne pas beaucoup à travailler »

A un âge où la retraite permet de couler des jours paisibles, Alice ne regrette pas son choix : « C’est pour avoir un complément de revenus, mais aussi pour m’occuper, car je vis seule et c’est un peu dur. J’ai déménagé en avril pour m’installer dans un petit village, où je ne connaissais personne. Une opportunité s’est présentée ». Elle gagne 600 euros par mois, qui s’ajoutent aux 800 euros de sa petite retraite. Mais en reprenant une activité, elle a perdu son allocation logement. Autre point négatif : un parcours de 40 kilomètres pour prendre son service.

Satisfaite, la direction de l’établissement souhaite embaucher d’autres seniors.