BFM Business

5 conseils de pros pour se sentir à l'aise quand on parle en public 

Vous devez faire une présentation devant les membres du comité exécutif. Mais vous êtes affreusement timide et cette perspective vous angoisse au plus haut point. Voici quelques conseils pratiques pour en finir avec cette angoisse.

Dans les palmarès des phobies les plus courantes, la peur de s'exprimer en public arrive fréquemment en tête de liste, bien souvent devant la peur de mourir ! Autant dire que, lorsqu'on vous a annoncé que vous deviez faire une présentation devant les dirigeants de votre entreprise, votre sang s’est glacé. Vous craignez de ne pas être à la hauteur. Rien n’est perdu!

Souvenez-vous de George VI, qui était bègue et roi d'Angleterre. Pour dépasser son handicap et à être à l’aise dans ses allocutions, il a beaucoup travaillé. Vous devrez faire de même en suivant ces quelques conseils de coachs qui vous aideront à être plus serein au moment de votre prise de parole.

1. Préparez un texte conçu pour l'oral

Une fois que vous avez rédigé votre texte de présentation, lisez-le à haute voix. Et n’hésitez pas à l’alléger et à le formater dans une forme plus orale. Un texte destiné à être dit supporte moins de mots que l’écrit. Sabrez les constructions trop alambiquées, les digressions etc. Si vous butez une fois sur un mot, vous buterez 10 fois. Donc n’hésitez pas à utiliser un synonyme ou bien à reformuler votre phrase.

2. Répétez votre intervention

Avant de se présenter sur scène, les comédiens répètent longuement leurs scènes. Vous devez en faire de même. Mettez-vous en situation réelle et faites votre exposé devant un public, même réduit. Si, au bout de quelques répétitions, votre conjoint en a marre, utilisez une plante verte ou un miroir. En tout cas, parlez à quelque chose, racontez votre texte.

Notez cette autre astuce: si jamais vous avez un trou de mémoire, n’arrêtez pas net votre discours, forcez-vous à continuer en trouvant d’autres manières d’exprimer vos pensées. Cela vous apprendra à gérer les aléas du direct.

3. Faites des antisèches

Hors de question d’avoir sous le coude 45 pages d'un texte écrit en tout petits caractères. C’est la catastrophe assurée. Il faut noter sur des fiches le fil conducteur de votre intervention de manière très visible, en y ajoutant des couleurs, et en étant très synthétique: une idée, un exemple, quelques mots clés et c’est tout. Ainsi, si vous ne savez plus où vous en êtes, d’un seul regard vous retrouvez vos repères.

4. Soyez percutant dès l’introduction

Cette fois vous avez pris la parole. Et vous sentez tous les yeux braqués sur vous. Dès les premières phrases vous butez, vous avez chaud, et si vous ne maîtrisez pas rapidement votre stress, le reste de votre présentation va devenir un enfer. Comment redevenir maître de soi et captiver des les premiers mots son auditoire? Les coachs conseillent de détourner l’attention de soi. En guise d’introduction, posez une question simple à votre auditoire ou alors faites un sondage. 

5. Anticipez les pires scénarios

Que faire si le micro ne marche pas? Si votre document power point ne démarre jamais? Si le big boss sort au bout de 2 minutes tellement il s’ennuie. Anticipez toutes les pires situations cela va vous enlever un poids. Et comme tout va bien se passer, vous serez excellent !

L.C. avec C.C.