BFM Business

29 février: «Pas normal de travailler gratuitement»

Jacques Lucchino milite pour que le 29 février soit un jour férié

Jacques Lucchino milite pour que le 29 février soit un jour férié - -

Est-il normal de travailler gratuitement le 29 février ? C’est la question que pose Jacques Lucchino, un graphiste de Montpellier (Hérault) candidat à la présidentielle. Il propose que le 29 février devienne un jour férié.

POUR REAGIR A CETTE ACTU RENDEZ-VOUS SUR RMCTALK.FR EN CLIQUANT ICI.

Le 29 février doit être un jour férié. C’est la proposition de Jacques Lucchino, un graphiste de Montpellier (Hérault), candidat déclaré à la présidentielle et leader du Mouvement de libération du 29 février. S’il n’a obtenu pour l’instant aucun parrainage d’élu pour pouvoir se présenter, il milite en tout cas sans relâche sur internet et sur Twitter pour que cette proposition, la seule de son programme, voit le jour.

«Que les gens ne soient pas payés le 29 février alors qu’ils travaillent, c’est un scandale !»

« Le fait que les gens ne soient pas payés le 29 février alors qu’ils travaillent, c’est un scandale ! » explique-t-il. « Les contrats sont annualisés, donc les années bissextiles on travaille bien un jour de plus pour le même salaire. Je pense que c’est une cause qui appartient à tout le monde, et pas seulement aux natifs du 29 février ».
Cette idée lui est venue grâce à l’ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin. « Lorsqu’il a supprimé le lundi de Pentecôte en 2003, c'était la preuve que l’on pouvait tout à fait retirer des jours fériés du calendrier. Et si on peut en retirer, on peut tout aussi bien en ajouter » estime Jacques Lucchino.

POUR REAGIR A CETTE ACTU RENDEZ-VOUS SUR RMCTALK.FR EN CLIQUANT ICI.

La Rédaction