BFM Business

15300 manifestants à Paris selon un comptage indépendant réalisé pour BFMTV

La manifestation parisienne a été émaillée de quelques heurts.

La manifestation parisienne a été émaillée de quelques heurts. - BFMTV

A l'appel de la CGT et de Solidaires, plusieurs milliers de personnes ont défilé partout en France, pour protester à la politique du gouvernement.

Cheminots, personnels hospitaliers, postiers, fonctionnaires, et étudiants ont défilé côte à côte jeudi, dans des manifestations partout en France, à l'appel de la CGT et de Solidaires qui espèrent une "convergence des luttes" pour s'opposer à Emmanuel Macron.

15300 personnes ont ainsi défilé dans la capitale, selon le comptage du cabinet Occurence pour un collectif de médias, dont BFMTV. Ce comptage a été effectué "dans de bonnes conditions" au début de la manifestation, a précisé le cabinet dans un communiqué. Ils étaient 5700 à Marseille, selon la même source.

La police dénombrait 4.400 manifestants à Lyon et 4.500 à Rennes, environ 2.000 à Bordeaux et Strasbourg ou encore un millier ou plus à Perpignan, Montpellier, Nice ou Saint-Etienne. Au total, plus de 130 mobilisations étaient prévues dans tout le pays.

Au total, 119.500 manifestants ont défilé dans toute la France selon la police, près de 300.000 selon la CGT.

Heurts à Paris

Des heurts ont éclaté vers 16h à Paris entre des manifestants et la police. Sur le boulevard Saint-Jacques, les policiers ont notamment essuyé des jets de projectiles et ont répliqué avec des gaz lacrymogènes.

La façade d'un hôtel a été endommagée par des personnes cagoulées. Quelques casseurs ont également brisé, à coups de pierres et de marteau, les vitrines de compagnies d'assurances et tenté de détruire un radar et des parcmètres.

Grèves et manifestations s'accompagnent de perturbations, notamment à la SNCF où un TGV sur trois et deux TER sur cinq sont prévus. Le taux de grévistes était plus important jeudi (22,7%) que la veille, avec 66,4% de conducteurs à l'arrêt.

Y.D. avec AFP