BFM Business

13 millions de Français sont des travailleurs indépendants

Les travailleurs indépendants heureux de leur sort mettent en avant la liberté dont ils disposent, tant dans leurs horaires que dans les lieux où ils peuvent travailler.

Les travailleurs indépendants heureux de leur sort mettent en avant la liberté dont ils disposent, tant dans leurs horaires que dans les lieux où ils peuvent travailler. - StarupStockPhotos - CC

Les personnes tirant l'essentiel ou une partie de leurs revenus d'une activité non salariée sont bien plus nombreuses que ne le laisse penser les statistiques officielles. Selon une étude du cabinet McKinsey, elles représentent un quart des Français de plus de 15 ans.

La France compte un peu plus de 26 millions de salariés. Bien plus donc que de travailleurs indépendants. Mais ces actifs qui, en échange d'une prestation, perçoivent une rémunération autre qu'un salaire sont tout de même plus nombreux que les statistiques officielles ne le suggèrent. Selon l'Insee, 2,7 millions de personnes exercent leur métier de façon indépendante. Mais si on en croit un sondage réalisé par le cabinet de conseil McKinsey, ils seraient près de cinq fois plus, soit 13 millions de personnes, soit un quart des Français âgés de plus de 15 ans.

Il est vrai que la définition retenue par le cabinet est plutôt large: est considérée comme travailleur indépendant toute personne autonome dans son travail, qui a des relations contractuelles ponctuelles avec ses clients et se voit payée à la tâche, Aussi bien pour des services ou que la vente ou la location de biens. Figurent donc évidemment dans cette catégorie les avocats, les médecins, les écrivains, les architectes ainsi que les auto-entrepreneurs. Mais les critères retenus par le cabinet américain permettent aussi de comptabiliser les personnes qui vendent leur création sur la plateforme Etsy ou encore celles qui louent leur maison, leur appartement ou juste une chambre via Airbnb, même de façon très ponctuelle. Ces plate-formes sont d'ailleurs désignées comme la principale source de croissance du nombre des travailleurs indépendants.

8 millions de Français en tirent des revenus d'appoint

Dans les faits, 5 millions de travailleurs en tirent leur revenu principal et 8 millions se contentent par ce biais, de compléter leur salaire. L'étude met à mal d'autres idées reçues: la génération Y n'est ainsi pas surreprésentée dans cette catégorie. Alors que l'on présente toujours les jeunes de moins de 25 ans comme désireux de ne pas se lier à une entreprise et qu'on les sait volontiers adeptes des plates-formes collaboratives, ils ne représentent que 22% des indépendants en France.

Les plus de 65 ans qui optent pour ce complément de retraite sont eux plus nombreux qu'on pourrait le penser. 7% d'entre eux peuvent être considérés comme des travailleurs indépendants selon la définition de McKinsey.

-
- © -

De plus, avoir une activité en indépendant n'est pas, loin s'en faut, un choix par défaut. 68% des sondés préfèrent clairement ce statut. Et parmi ceux qui en tirent leur activité principale, 4 millions l'ont fait par choix et 1 million par nécessité. Quant à ceux dont c'est une activité secondaire, 5 millions ont adopté cette formule par choix et 3 millions par nécessité.

Heureux de leur statut, ces travailleurs retirent une forte satisfaction de leur travail, et un fort engagement. Ils apprécient d'être leur propre patron et d'avoir toute latitude dans la gestion de leurs horaires et du lieu où ils exercent.

C.C.