BFM Business

La Pologne officialise l'achat de 32 avions de combat américains pour 4,6 milliards de dollars

BFM Business

La Pologne signera vendredi un contrat d'une valeur de 4,6 milliards de dollars pour la fourniture de 32 avions de combat Lockheed Martin F-35A.

C'est par la publication d'un tweet que le contrat polonais pour l'achat de 32 avions de combat américain F-35A pour un montant de 4,6 milliards de dollars a été confirmé. Ce lundi, Mariusz Blaszczak, ministre polonais de la Défense, a confirmé que les négociations qui se mènent depuis des mois avec les Américains arrivent officiellement à leur terme.

La signature sera scellée par une cérémonie officielle qui aura lieu ce vendredi à Deblin, dans l'est de la Pologne, a déclaré le ministre dans son message.

Pour finir de convaincre les Polonais de signer pour ces F-35A, le gouvernement américain a fait un gros effort financier. Le montant des 32 appareils s'élevait à 6,5 milliards de dollars. Avec l'accord du congrès, le prix a donc été ramené à 4,6 milliards pour alléger la facture finale qui va bien au delà.

Car à ce montant, s'ajoute un investissement de 9 milliards de dollars "pour acquérir des équipements supplémentaires et adapter les infrastructures des bases aériennes du pays", comme le rapporte un article du quotidien polonais repéré par le site spécialisé Opex360

L'Europe de la défense désavouée

La confirmation de ce contrat n'est pas une surprise. Dès juin 2019, Donald Trump avait annoncé que cette commande serait bientôt officialisée. Mais, il illustre une fois encore une forme de désaveu des membres de l'Union européenne pour les projets européens.

Avant la Pologne, la Belgique, l’Italie et les Pays-Bas ont déjà porté un coup de canif dans l'Europe de la défense en faisant le le choix du F-35 plutôt que d’un avion européen.

Dans le cas de Varsovie, l'achat des F-35A rappelle un précédent. En 2016, Varsovie avait annulé un appel d'offres remporté par Airbus Helicopters pour la fourniture de 50 hélicoptères de transport Caracal. Le gouvernement polonais avait annoncé que son choix se portait sur 21 Black Hawk américains et sans passer par un appel d'offres.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco