BFM Business

Un début d'année difficile pour le marché automobile français

Les immatriculations de voitures neuves en France ont chuté de 13.44% en janvier par rapport à janvier 2019

Les immatriculations de voitures neuves en France ont chuté de 13.44% en janvier par rapport à janvier 2019 - BERTRAND GUAY - AFP

Les immatriculations de voitures neuves en France ont diminué de 13,44% en janvier, selon les données brutes du Comité des constructeurs français d'automobiles publiées samedi.

L'année 2020 commence mal pour le marché automobile français. Il s'est immatriculé dans l'Hexagone 134.232 véhicules particuliers le mois dernier, contre un peu plus de 155.000 pour le même mois de 2019, soit une baisse de 13.44% a annoncé le CCFA.

Un début d'année marqué par un ralentissement global de la demande et par des choix commerciaux délicats sur les moteurs thermiques et électrifiés pour se conformer au nouveau plafond européen de 95 grammes de CO2 pour les émissions moyennes des voitures neuves.

Sauf rebond imprévu en cours d'année lié aux nouveautés, les immatriculations en France devraient accuser en 2020 leur première année de baisse après cinq années de hausses consécutives. En 2019, elles ont encore progressé de 1,9%.

Une baisse attendue pour 2020

En 2020, Renault prévoit une légère baisse du marché automobile français, tout comme le CCFA, tandis que l'observatoire Cetelem de l'automobile la chiffre à -3,2%.

En janvier les immatriculations de voitures neuves du groupe PSA, qui regroupe les marques Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall, et bientôt celles de Fiat Chrysler Automobiles si la fusion entre les deux groupes est finalisée, ont diminué de 5,91% par rapport au même mois de 2019.

La baisse est plus importante encore pour le groupe Renault qui a vu ses immatriculations en France reculer de 17,45% le mois dernier.

Du côté des constructeurs étrangers, la tendance est aussi morose, notamment pour le groupe Volkswagen qui a vu ses immatriculations chuter de 16,7% à 14.799 véhicules. La plupart des marques du groupe allemand sont à la baisse: Volkswagen est en chute de 30,6% et Audi de 12,1%. Seuls Skoda, Seat et Porsche s'en sortent bien avec, respectivement, une hausse des ventes de 5,7%, 16,4% et 32,9%.

Le bilan n'est pas plus encourageant pour BMW dont les ventes ont chuté de 17,3%. Ford a pour sa part vu ses ventes s'effondrer de 33,2%, Fiat Chrysler de 37,7%, Daimler de 48,9%, Hyundai de 8,7% et Suzuki de 43,6%.

En revanche Nissan et Toyota s'en sortent bien, avec un nombre d'immatriculations en hausse en janvier, respectivement de 28,2% et 15,2%. 

Sandrine Serais avec Reuters