BFM Business

Transports gratuits: un coût de 4 millions pour la région

Des policiers verbalisent un contrevenant à la circulation alternée, ce lundi à Paris.

Des policiers verbalisent un contrevenant à la circulation alternée, ce lundi à Paris. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

4 millions d'euros par jour, c'est le coût pour la région Ile-de-France de la gratuité des transports en commun, a déclaré lundi son président Jean-Paul Huchon. 2,5 millions d'euros vont à la RATP.

Jean-Paul Huchon, président PS de l'Île-de-France, a déclaré lundi que la gratuité des transports franciliens instaurée depuis vendredi coûtait à sa région 4 millions d'euros par jour et qu'il allait demander un effort à l'Etat. "C'est le Stif, donc la région, qui paye" cette gratuité qui restera en place "jusqu'à la fin du pic de pollution", a indiqué le responsable sur LCI. "Je suis en discussion avec le gouvernement" pour "qu'il prenne sa part de la charge", a expliqué Jean-Paul Huchon, qui préside aussi le Stif (Syndicat des transports d'Île-de-France, autorité organisatrice des transports. Cette circulation alternée est "une bonne mesure" mais décidée "peut-être un tout petit peu trop tard", selon lui.

"Une occasion formidable pour les automobilistes de découvrir les transports"

Parmi ces 4 millions d’euros, 2,5 millions vont à la RATP pour compenser le coût de la gratuité des transports, selon Pierre Mongin. Invité de BFMBusiness, le président de la RATP s’est félicité de cette mesure, qu’il voit comme une "occasion formidable de faire découvrir les transports publics à des automobilistes qui n'ont peut-être pas tellement l'habitude de les prendre".

La rédaction