BFM Business

Top 3 des pays les plus visités: la France baisse, l'Espagne prospère

Les feria espagnoles, comme ici celle de Pampelune, sont particulièrement populaire auprès des touristes.

Les feria espagnoles, comme ici celle de Pampelune, sont particulièrement populaire auprès des touristes. - Ander Gillenea - AFP

Sur la troisième marche du podium des plus visités au monde, l'Espagne a vu sa fréquentation touristique exploser depuis 2012. Une bonne nouvelle pour son économie, mais moins pour ses habitants et son environnement.

La France a accueilli 82,6 millions de visiteurs en 2016, en baisse d'un peu plus de 2% par rapport à 2015. L'Hexagone reste en tête des pays qui accueillent le plus de touristes dans le monde, selon les chiffres de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT). Mais les États-Unis, deuxième, et surtout l'Espagne, troisième, se rapprochent dangereusement.

Profitant de la désaffection pour les pays du Maghreb et les capitales européennes touchées par les attentats, l'Espagne connaît un véritable boom touristique depuis quatre ans. En 2016, les arrivées ont bondi de plus de 10% à 75 millions de visiteurs.

Le chômage en forte baisse grâce aux saisonniers

Et la tendance se poursuit en 2017, avec une hausse de 12% sur le 1er semestre. Une vraie manne pour le pays dont le tourisme est le premier secteur économique et dont les recettes à ce titre, toujours en hausse, se sont élevées à 60 milliards de dollars en 2016.

De quoi largement soutenir le marché du travail. Le nombre de chômeurs était en forte baisse en juillet et devrait passer sous la barre des 17%. Au total 3,3 millions d'emplois, saisonniers certes mais qui ont le mérite d'exister, ont été créés grâce à l'engouement des touristes.

Mais ce tourisme de masse a aussi ses revers. À Madrid et à Barcelone, qui a vu son nombre de visiteurs multiplié par cinq en 25 ans, les prix des loyers s'envolent. Aux Îles Canaries, l'eau commence à manquer. Quant aux Baléares, où le tourisme représente 80% de l'économie de l'île, c'est contre la consommation abusive d'alcool que les autorités sont contraintes de se battre.

Karine Vergniol, édité par N.G.