BFM Business

Stéphane Le Foll:" l'écotaxe repoussée jusqu'au début 2015"

Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, s'est félicité de la baisse du nombre de chômeurs en octobre

Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, s'est félicité de la baisse du nombre de chômeurs en octobre - -

Invité de BFMTV et RMC ce vendredi 29 novembre, le ministre de l'Agriculture a commenté les chiffres du chômage publiés jeudi 28 novembre. Il a défendu les emplois aidés qui participent à la relance économique. Sur l'écotaxe, il a estimé qu'elle était repoussée au moins jusqu'au début 2015.

Il y a des matins où il est plus facile d'être ministre de François Hollande que d'autres. C'est le cas ce vendredi 29 novembre pour Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture et proche du chef de l'Etat qui a pu commenter sur BFMTV et RMC les 20.500 chômeurs de moins en octobre annoncé jeudi soir.

"C'est une bonne nouvelle. C'est une étape importante qui doit être confirmée", a-t-il lancé. Ajoutant : " continuons le combat car il faut rappeler qu'il y a encore derrière 3 millions de chômeurs".

Il a aussi défendu les emplois aidés qui ont participé à la baisse du nombre de demandeurs d'emploi. " Ces emplois sont un élément de la relance économique (..) C'est du pouvoir d'achat qui est distribué, et cela permet aussi de diminuer le déficit de la sécurité sociale". Stéphane Le Foll a rappelé que l'investissement, favorisé par le gouvernement avec le CICE, et la consommation "doivent relancer la croissance".

Signer des contrats de génération

Intérrogé sur la prochaine hausse de la TVA, il a rappelé qu'elle " sera extrêmement réduite et financera pour un tiers la compétitivité et la réduction des déficits".

Il a reconnu que le CICE bénéficie à toutes les entreprises, même à celles qui se sont pas exposées à la concurrence internationale, comme la grande distribution. " Mais on attend de celles-ci qu'avec le bénéfice du CICE, elles signent des contrats de génération" pour relancer l'emploi.

Ecotaxe repoussée jusqu'au début 2015

Le ministre de l'Agriculture a ensuite évoqué la question de la TVA appliquée aux centres équestres et qui doit augmenter. "On travaille avec Bernard Cazeneuve, le ministre du Budget, sur ce dossier et on est presque au bout".

Des mesures doivent être bientôt annoncées par le gouvernement, a-t-il annoncé, afin que certaines activités des centres comme l'éducation équestre soient épargnées.

Enfin, concernant l'écotaxe, il a rappelé que pour modifier la loi créant ce prélèvement, "il faut passer par une loi de finances", ce qui signifie que le nouveau texte n'entrera pas en vigueur avant début 2015...

P.C