BFM Business

Impôt à la source: quel sera le taux pour les salariés recrutés en 2019?

Le taux "non personnalisé", calculé pour un célibataire sans enfant, s'avère souvent défavorable pour le salarié qui a déjà son taux personnalisé.

Le taux "non personnalisé", calculé pour un célibataire sans enfant, s'avère souvent défavorable pour le salarié qui a déjà son taux personnalisé. - Loïc Venance-AFP

Le ministre Gérald Darmanin confirme le dispositif visant les salariés embauchés en 2019. Les employeurs accéderont à leur taux personnalisé dès le premier mois suivant leur embauche, leur évitant ainsi d'être taxé avec un taux "non personnalisé", souvent plus défavorable.

Alors que l'application du prélèvement de l'impôt à la source dans les entreprises se rapproche à grand pas, le sort des nouveaux salariés embauchés après le 1er janvier 2019 a été précisé par Gérald Darmanin. Le ministre de l'Action et des Comptes publics a confirmé qu'à chaque embauche, l'employeur pourra récupérer le taux personnalisé (connu de l'administration fiscale) de tout nouveau salarié, avant le versement de sa première paie.

Dans un entretien au Parisien, le ministre explique: "Un module spécifique, Topaze, sera ouvert début décembre sur www.net-entreprises.fr (NDLR, portail officiel des déclarations sociales). Cette solution permettra d’appliquer immédiatement, via le logiciel de paye, un taux personnalisé. Cela évitera tout surprélèvement lié à l'application du taux non personnalisé les premiers mois."

Le taux non personnalisé est calculé pour un célibataire sans enfant

La précision est d'importance pour le salarié embauché qui devrait ainsi éviter une retenue à la source trop élevée sur ses premières fiches de paie. En effet, le taux dit "non personnalisé" est déterminé selon un barème qui correspond au revenu d'un célibataire sans enfant. Intégré dans les logiciels de paie, ce taux "non personnalisé" s’avère souvent plus défavorable fiscalement que le taux personnalisé. Il est prévu pour les cas où l'employeur n'aurait pas pu récupérer dans les délais, le taux personnalisé transmis par l'administration fiscale.

Précision, le salarié sera informé de la démarche entamée par son nouvel employeur pour récupérer son taux connu de l'administration fiscale, depuis son espace particulier sur www.impots.gouv.fr.

Frédéric Bergé