BFM Eco

Griveaux détaille la "hausse" du Smic annoncée par Macron

Invité de BFMTV et RMC, le porte-parole du gouvernement a indiqué que les 100 euros nets d'augmentation pour un travailleur au Smic ne comprendraient pas la revalorisation légale.

Si Emmanuel Macron a bien annoncé lundi que "le salaire d’un travailleur au Smic augmentera(it) de 100 euros par mois dès 2019 sans qu’il en coûte un euro de plus à l’employeur", les modalités de cette hausse restaient floues.

Invité de BFMTV et RMC ce mardi, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a livré plus de détails. Ce sera bien une augmentation de "100 euros nets. C'est 20 euros de baisse de charges et 80 de prime d'activité (...) hors revalorisation légale du Smic de 1,8%", a-t-il indiqué. Soit, en cumulé, un peu plus de 120 euros en plus sur la fiche de paie des employés travaillant 35 heures par semaine, payés au salaire minimum.

Benjamin Griveaux a précisé que la hausse de la prime d'activité représentait le cumul des augmentations prévues en 2019, 2020, 2021 et 2022. Le gouvernement étudiera la possibilité d'une nouvelle hausse dans les années à venir, a simplement indiqué Benjamin Griveaux.

Y.D.