BFM Business

Gaz, impôts sur le revenu, sécurité sociale… tout ce qui change en septembre

Le mois de septembre annonce la rentrée, mais aussi des baisses de tarifs ou encore l'entrée en vigueur de certaines réformes. Les contribuables qui ont perçu des revenus exceptionnels en 2018 doivent également payer ce mois-ci le complément d'impôt qui leur a été notifié par le fisc.

Prix du gaz

Les tarifs réglementés du gaz appliqué par Engie baissent en moyenne de 0,9% ce mois-ci. Dans le détail, la baisse est de 0,2% pour les abonnés qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson, de 0,5% pour ceux qui en ont l'usage pour la cuisson et la production d'eau chaude et de 1% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Sécurité sociale pour les étudiants

Comme prévu dans la loi "étudiants" du 8 mars 2018, le régime étudiant de la sécurité sociale disparaît définitivement le 31 août 2018. A compter du 1er septembre, les étudiants sont automatiquement rattachés au régime général de la Caisse primaire d'assurance maladie de leur lieu d'habitation. Les démarches à effectuer restent très limitées. Il suffit juste de créer un espace personnel sur le site Ameli et de mettre à jour sa carte Vitale. Autre changement: les étudiants n'ont plus à payer la cotisation annuelle pour être affilié à la sécurité sociale. Leur affiliation au régime général leur permet de faire des économies. Au lieu d'avoir à payer comme l'an passé 217 euros, ils ne paieront plus que 90 euros au titre de leur "contribution vie étudiante et de campus"(CVEC).

Mise à jour du taux du prélèvement à la source

Le taux de prélèvement est actualisé chaque année en septembre en fonction de la déclaration de revenus effectuée au printemps. Pour cette année 2019, le taux a été calculé en fonction des revenus de 2018. L'administration fiscale vous l'a indiqué dans l'avis d'imposition transmis cet été et l'a aussi transmis à votre employeur pour qu'il effectue le prélèvement sur votre salaire. En cas de changement de situation familiale ou d'évolutions de vos ressources, il est possible de modifier en cours d'année le taux de prélèvement sur le site impots.gouv.fr.

Paiement du solde d'impôt sur le revenu de 2018

Seuls les revenus "courants" perçus en 2018 bénéficient de l'année blanche. Les contribuables ayant touché des revenus exceptionnels (prime de départ à la retraite, intéressement et participation non versés sur un plan d'épargne salariale, prime exceptionnelle …) doivent s'acquitter de l'impôt sur le revenu, dont le montant figure sur l'avis d'imposition. L'administration fiscale ne va procéder à aucun prélèvement, c'est au contribuable de faire les démarches.

La date limite pour le paiement est fixée au 16 septembre, mais ceux qui choisissent de payer en ligne ou via l'application mobile ont un délai supplémentaire jusqu'au 21 septembre. La somme sera débitée du compte qu'à partir du 26 septembre. Tout impôt d'un montant supérieur à 300 euros doit être obligatoirement réglé par voie dématérialisée.

Seuls les diesels neufs sont désormais éligibles à la prime à la conversion

Annoncé mi-juillet, le nouveau dispositif à la prime à la conversion entre pleinement en vigueur ce 1er septembre. Le gouvernement a revu les critères d’éligibilité, afin de concentrer les aides sur les ménages les plus modestes. Il a aussi sorti du dispositif les véhicules diesel d’occasion. Seuls désormais les modèles neufs (Crit’air 2 immatriculés après le 1er septembre 2019) y sont éligibles. Les véhicules électriques, hybrides rechargeables et essence Crit'Air 1 peuvent encore prétendre à la prime.