BFM Eco

Retraites: CFDT et Unsa demandent le retrait de l'âge pivot d'ici à vendredi

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, ainsi que celui de l'Unsa, Laurent Escure, souhaitent que l'âge pivot soit retiré du projet de réforme des retraites d'ici à vendredi, date de la réunion prévue sur la mise en place d'une "conférence de financement".

Vendredi, "dans l'état de tension dans lequel est notre pays, ce serait de bon ton d'avoir une annonce que l'âge pivot est retiré du projet de loi actuel, sinon la CFDT ne s'inscrira pas durablement dans cette discussion", a déclaré Laurent Berger, à l'issue d'une réunion multilatérale au ministère du Travail.

La CFDT mobilisée en régions samedi prochain

"Si l'objectif de cette conférence de financement, c'est de recycler l'âge pivot, la réponse est non", a-t-il ajouté. "Ce que l'on demande, c'est qu'on prenne le temps de réfléchir au financement du système de retraite, au calendrier de l'équilibre recherché et qu'on regarde toutes les possibilités sur la table, mais qu'on ne s'inscrive pas dans une volonté d'équilibre de court terme qui consiste à travailler plus longtemps", a résumé le numéro un de la CFDT.

Il a également dit que sa confédération serait "mobilisée" en régions samedi prochain, date de manifestation choisie par l'intersyndicale qui demande le retrait pur et simple du projet (CGT, FO, FSU, Solidaires, CFE-CGC et organisations de jeunesse).

De son côté, Laurent Escure, le secrétaire général de l'Unsa, a dit espérer "que vendredi on aura une réponse définitive", laissant au gouvernement "trois jours" pour décider.

A.-K.M avec AFP