BFM Business

Réformes, budget: Édouard Philippe détaille le calendrier

Le Premier ministre a précisé l'agenda de l'action gouvernementale pour les semaines à venir avec, notamment, la réforme du code du travail, de l'assurance-chômage et la présentation du budget pour l'année 2018.

"Notre objectif est de commencer à réparer le pays". À l’occasion du séminaire de rentrée du gouvernement, le Premier ministre Édouard Philippe a fixé l’agenda des mesures économiques prochainement mises en oeuvre avec, pour commencer, la réforme du code du travail.

"Dès jeudi prochain, avec la ministre du Travail, nous rendrons public le contenu des cinq ordonnances qui vont réformer profondément le dialogue social dans notre pays", a annoncé le locataire de Matignon, indiquant que le conseil des ministres pourrait "examiner ces ordonnances le 22 septembre", pour ce qui sera "une avancée sociale majeure".

"Nouvelle politique pour l'emploi" dès septembre

Viendra ensuite la présentation d’une "nouvelle politique pour l’emploi", courant septembre, qui devrait donner "la priorité claire au plan d’investissement en compétences, à la formation plutôt qu’aux emplois aidés". Lesquels "correspondent trop souvent à des logiques conjoncturelles et qui mettent parfois en précarité ceux qui en bénéficient", a déclaré l’ancien maire du Havre.

Fin septembre, le gouvernement engagera également la "deuxième étape du programme de travail sur la rénovation du modèle social avec le démarrage des travaux relatifs à la réforme de l’assurance-chômage, de l’apprentissage et de la formation professionnelle", a indiqué le Premier ministre. Avant d’ajouter que "sans surprise, […] les premiers mois et premières années de ce quinquennat seraient consacrés à trois changements majeurs" répartis en trois phases: droit du travail, réforme de l’assurance-chômage et réforme des retraites au cours de l’année 2018.

Présentation du budget fin septembre

Par ailleurs, des mesures relatives aux travailleurs indépendants devraient être présentées début septembre. "Nous voulons faire en sorte que les travailleurs indépendants retrouvent du pouvoir d’achat et puissent développer leur activité dans de bonnes conditions", a affirmé Édouard Philippe en évoquant une "baisse des cotisations sociales" et la "suppression du RSI", engagements pris par Emmanuel Macron durant sa campagne.

Enfin, le gouvernement procédera le 27 septembre à la présentation du projet de loi de finances pour l’année 2018 avant de détailler le projet de loi de financement de la Sécurité sociale le 28 septembre. "C’est un acte important puisque, jusqu’à présent, nous sommes comptables d’engagements budgétaires qui ont été pris par d’autres. Des engagements qui ont souvent été sous-évalués", a déploré le Premier ministre, assurant vouloir présenter un "budget de transformation qui reflétera des choix forts".

Paul Louis