BFM Business

Parité hommes-femmes dans le monde: la France fait un bond de la 45e à la 16e place

La France, qui a a fait un bond dans le classement 2014 sur la parité entre hommes et femmes du Forum économique mondial, a notamment bénéficié de la hausse de la participation des femmes à la vie politique.

La France, qui a a fait un bond dans le classement 2014 sur la parité entre hommes et femmes du Forum économique mondial, a notamment bénéficié de la hausse de la participation des femmes à la vie politique. - Patrick Kovarik - AFP

La France a fait un bond significatif dans le classement 2014 sur la parité entre hommes et femmes, dressé par le Forum économique mondial. Dans le monde, la situation s'améliore doucement s'agissant de l'égalité au travail. A ce rythme, il faudra cependant encore 81 ans pour réduire entièrement l'écart existant.

Les sociétés nordiques sont les sociétés les plus égalitaires au monde. L'Islande, la Finlande et la Norvège figurent en effet sur le podium du classement dressé par le Forum économique mondial dans l'édition 2014 de son rapport mondial sur la parité entre hommes et femmes. Publié le 28 octobre dernier, celui-ci met aussi en avant les progrès de la France, qui passe de la 45e à la 16e place.

49% de ministres femmes

Ce bond significatif, dont s'est félicitée ce mardi la secrétaire d'Etat en charge des Droits des femmes, Pascale Boistard, lors de la séance au gouvernement, est notamment dû à la hausse du nombre de femmes participant à la vie politique.

La France, dont le gouvernement respecte la parité, compte en effet "49%" de ministres femmes, note le Forum économique mondial dans son étude. Autre explication avancée: la réduction des écarts de salaires. Mais de ce côté-là, le chemin à parcourir est encore long, puisque selon l'Insee, dans le secteur privé, les femmes ont un revenu salarial inférieur de 28% à celui des hommes.

Marisol Touraine, ministre des Droits des femmes, et sa secrétaire d'Etat Pascale Boistard, ont affirmé dans un communiqué que ce classement "témoigne de l’efficacité des politiques publiques conduites depuis deux ans et demi pour faire progresser les droits des femmes dans notre société".

Une situation qui s'améliore doucement

Du côté de nos voisins européens, l'Allemagne se classe à la 12e place tandis que le Royaume-Uni, qui perd huit places, est 26e. La Belgique prend la 10e place du classement tandis que l'Espagne n'est que 29e. La France est talonnée par le Burundi (17e) et l'Afrique du Sud (18e). Les Etats-Unis occupent la 20e place.

Au niveau mondial, la réduction des inégalités existe mais est trop faible. En 2014, les femmes disposent de 60% des opportunités des hommes en matière de participation et de perspectives économiques. Une situation qui s'améliore lentement puisque le chiffre était de 56% en 2006. Mais, selon le Forum économique mondial, si le pourcentage continue d'augmenter à ce rythme, l'écart sera réduit totalement dans... 81 ans.

Maxence Kagni