BFM Business

Montebourg: Renzi donne "une leçon de courage à Hollande"

Depuis sa sortie du gouvernement, Arnaud Montebourg était jusqu'à présent rester plutôt discret

Depuis sa sortie du gouvernement, Arnaud Montebourg était jusqu'à présent rester plutôt discret - Anne-Christine Poujoulat - AFP

L'ancien ministre de l'Economie a, ce mardi 30 décembre, adressé une pique à François Hollande. Dans un tweet, il salue le courage de Matteo Renzi, qui nationalise temporairement des aciéries, et y voit "une leçon de courage" pour le chef de l'Etat français.

L'Elysée s'en serait probablement bien passé. A la veille des vœux présidentiels, Arnaud Montebourg s'est rappelé au bon souvenir de François Hollande. L'ancien ministre du Redressement productif a ainsi posté un tweet au vitriol.

Dans ce message, il salue la décision de Matteo Renzi, le président du Conseil italien, qui a décidé, la semaine dernière, de nationaliser temporairement par décret les aciéries d'Ilva, un complexe sidérurgique en difficulté qui emploie 14.000 personnes, pour une période allant de 18 à 36 mois.

Au passage, Arnaud Montebourg écorne François Hollande en estimant que le chef du gouvernement italien a donné "une leçon magistrale de courage" au président de la République.

Le souvenir de Florange toujours présent

Arnaud Montebourg n'a donc pas oublié Florange et le fait savoir via ce tweet. Fin 2012, il avait mouillé sa chemise pour sauver les hauts fourneaux. Il avait avancé l'idée très polémique d'une nationalisation temporaire du site. Cette sortie avait été à l'origine d'un véritable séisme politique, avant que François Hollande ne le désavoue. 

Après s'être assagi et rentré dans le rang, c'est finalement la cuvée du redressement qu'il a ironiquement voulu offrir à François Hollande depuis la fête de la Rose à Frangy en Bresse, qui a provoqué sa sortie du gouvernement.

Depuis sa démission, Arnaud Montebourg s'était ensuite montré plutôt discret, se concentrant sur son cycle d'étude à l'Insead, une formation qui lui aurait coûté pas moins de 34.500 euros hors taxes, pour devenir un haut dirigeant d'entreprise.

Montebourg-Filipetti même combat

Mais avec cette déclaration, l'ancien ministre refait parler de lui. Reste toutefois à voir s'il s'agit d'un positionnement politique de long terme ou d'un simple coup de griffe. D'autant plus qu'Arnaud Montebourg semble vouloir prendre ses distances avec la politique. Dans une carte de vœux adressée aux habitants de Saône et Loire, il affirme ainsi que "le moment est venu pour moi de me retirer de la vie publique professionnelle", rapporte le Journal de Saône et Loire ce mardi.

Hasard ou pas, Arnaud Montebourg a twitté sur le sujet à peine 20 minutes après un tweet sur le même sujet publié par Aurélie Filippetti. Son ancienne collègue du gouvernement, dont il est réputé proche, a relayé une déclaration du chef du gouvernement Italien. Ce dernier avait en effet affirmé, en annonçant la nationalisation de l'usine d'Ilva qu'"il y a des moments dans la vie d'un pays où une administration doit avoir le courage de prendre ses responsabilités".

Mathieu Jolivet et Julien Marion