BFM Business

Trump estime qu'une baisse des taux de la BCE donnerait un "avantage injuste" à l'Europe

Donald Trump

Donald Trump - Jim WATSON / AFP

Le président américain a indiqué que l'annonce de Mario Draghi d'une possible baisse des taux d'intérêt de la BCE "a fait chuter l'euro par rapport au dollar". Ce qui donne aux Européens un "avantage injuste pour concurrencer les États-Unis", a-t-il estimé.

Donald Trump a estimé ce mardi qu'une nouvelle baisse des taux d'intérêt de la Banque centrale européenne, évoquée par son président Mario Draghi, donnerait un "avantage injuste" à l'Union européenne face aux États-Unis. 

"Mario Draghi vient d'annoncer que de nouvelles mesures pourraient venir stimuler l'économie (européenne), ce qui a immédiatement fait chuter l'euro par rapport au dollar, leur donnant un avantage injuste pour concurrencer les États-Unis", a dénoncé le président américain sur Twitter.
Les Européens "le font impunément depuis des années, avec la Chine et d'autres", a-t-il ajouté. "Les marchés européens ont grimpé après les commentaires (injustes pour les États-Unis) faits aujourd'hui par Mario D!"

Le président de la Banque centrale européenne (BCE) avait évoqué plus tôt, pour la deuxième fois ce mois-ci, une possible nouvelle baisse de ses taux d'intérêts, parmi d'autres mesures pour stimuler l'économie européenne. 

"De nouvelles réductions des taux directeurs et des mesures d'atténuation visant à en limiter les effets secondaires font toujours partie de nos outils", avait déclaré Mario Draghi en ouverture du séminaire annuel de la BCE se tenant à Sintra, au Portugal. Cette éventualité ayant beau être déjà connue, elle a entraîné une forte réaction sur les places boursières.

Pour rappel, le principal taux directeur de la BCE est à 0% (opérations principales de refinancement), tandis que le taux sur les dépôts au jour le jour est négatif (-0,4%) et celui pour les prêts marginaux au jour le jour s'élève à 0,25%. Ils sont tous à des niveaux historiquement bas. 

Paul Louis avec AFP