BFM Business

Michel Sapin, l'homme des économies budgétaires

Michel Sapin devient le nouveau ministre du Budget.

Michel Sapin devient le nouveau ministre du Budget. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Michel Sapin reste au gouvernement mais change de fonction. Il passe de ministre du Travail à ministre des Finances et des Comptes publics.

Le gouvernement de Manuel Valls vient d'être annoncé, ce mercredi 2 avril. Et Michel Sapin hérite du ministère des Finances et des Comptes publics. Le même qu'avait Eric Woerth dans le gouvernement Fillon en 2007.

Michel Sapin aura pour principale mission de faire appliquer les 50 milliards d'euros d'économies que recherche le gouvernement français sur la période 2014-2017. L'assurance-maladie et les collectivités locales devraient participer à hauteur de 10 milliards d'euros. L'Etat prendra à sa charge un effort de 20 milliards d'euros. Le solde serait dégagé grâce à des économies sur des dépenses concernant des postes comme l'emploi, la famille ou encore la solidarité.

Ces économies devaient à l'origine être utilisées pour réduire les déficits publics et financer le crédit d'impôt compétitivité emploi (20 milliards d'euros en 2015) mais le gouvernement pourrait décider de modifier leur usage lorsqu'il détaillera son "pacte de responsabilité".

La courbe du chômage n'a pas été inversée

Michel Sapin, né en 1952, était déjà dans le précédent gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Chargé du Travail, il n'avait pas réussi à inverser la courbe du chômage fin 2013, pourtant une promesse de campagne de François Hollande.

Il a également été ministre délégué auprès du ministre de la Justice (mai 1991 - avril 1992, gouvernement Édith Cresson), ministre de l'Économie et des Finances (avril 1992 - mars 1993, gouvernement Pierre Bérégovoy) et ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l'État (gouvernement Lionel Jospin).

Diane Lacaze